mobile-first
Tout savoir sur l’indexation mobile-first de Google
18 novembre 2016
ACN-1
ACN un phénomène de société
14 avril 2017
Show all

Comment enlever les liens nocifs – detoxification SEO

detoxification de liens entrants

Comment identifier et enlever les mauvais liens

À l’ère du tout numérique, nous devons tous avancer. Depuis octobre 2014, le géant de l’Internet a mis à jour son algorithme Pingouin. Le but de Google, c’est d’éradiquer les webmasters qui ne respectent pas ses règles. Tour d’horizon sur le sujet par agence de référencement pas cher.

 Récupérer ses liens entrants

A priori, c’est comment récupérer tous les liens entrants vers son site pour les analyser un par un. Nous avons plusieurs outils pour cela, dont :

  • Google Webasmaters Tools (gratuit)

Il permet de télécharger sous forme de tableau les liens entrants. Pour cela il faudra se rendre dans notre compte GWT : trafic de recherche, liens vers ce site, télécharger d’autres exemples de liens. Toutefois, cet outil est limité en nombre de backlinks, bien qu’il soit gratuit. On ne pourra pas l’utiliser si on a beaucoup de backlinks.

  • Logiciels d’analyse de backlinks

Ils sont payants comme AhrefsMajestic SEOOpen Site explorer. Ces derniers permettent entre autres de retrouver tous les liens entrants.

Les méthodes d’identification des liens toxiques

En tant qu’agence SEO Paris, il faudra trouver l’arme ultime pour identifier les liens toxiques. Pour Google, les ancres trop optimisées sont les plus toxiques. À titre d’exemple « plombier Marseille pas cher » sur un site qui parle d’une astuce pour déboucher les WC et qui ne fait pas référence à une localisation. Dans ce cas, qui penserait à un lien naturel ?

Autrement, on trouve des liens sur le footer de toutes les pages d’un site hors thématique avec des ancres optimisées. Quel sera le résultat ? Des centaines de liens provenant d’un seul et même site complètement hors thème. Pour l’algorithme de Big Brother, c’est un signe qui indique que le webmaster souhaite optimiser son netlinking.

Par ailleurs, pourquoi placer des liens dans des sites multi-thématiques ? C’est le cas de bon nombre de blogs pour ajouter des liens. Idem pour les sites qui se placent dans des annuaires de mauvaise qualité. Et les liens cachés sous les CSS ? Sans parler des liens spams dans des forums ou des commentaires.

Toutes ces mauvaises habitudes sont à se passer pour éviter les mauvaises surprises.

Comment faire après la découverte d’un lien toxique ?

Un jour ou l’autre, Google pénalisera votre site si vous n’avez pas respecté sa règlementation. Cependant, il y a toujours des échappatoires en fonction de votre situation :

  • Votre lien est de mauvaise qualité et ne correspond pas au site hôte

Le mieux est de contacter gentiment le webmaster du site afin de lui solliciter de retirer votre lien en lui exposant votre situation. Au cas où cela ne fonctionnerait pas, vous pouvez lui relancer intelligemment.

  • Le site hôte ne contient aucun contact

Dans ce cas concret, il est toujours possible de trouver une adresse email sur le site de Lewhois. Ce dernier permet de prendre contact avec le webmaster du site hôte, mais pas toujours. Il s’agit d’une alternative.

  • Le lien est suroptimisé

Dans certains cas, il arrive que des spécialistes en SEO ou des agences referencement pas cher exagèrent dans leur stratégie de référencement. Ils ont ainsi tendance à suroptimiser, or c’est une mauvaise méthode. Si un lien suroptimisé est intégré dans un site que vous pensez de qualité, l’idéal est de demander au webmaster de modifier l’ancre du lien pour qu’elle soit naturelle au lieu de la supprimer.

Comment faire pour les liens qu’on ne peut pas supprimer ?

Il arrive que malgré nos efforts, certains liens ne puissent pas être supprimés. Les raisons sont nombreuses, soit parce que le webmaster est injoignable, soit parce qu’il ne répond à aucune de nos demandes. Dans ce dernier cas, Google a mis au point un outil de désaveu de liens. Il est ainsi possible de solliciter un désaveu d’une url bien précise ou d’un domaine en entier au cas où plusieurs liens seraient intégrés sur les pages du site.

Ce qu’il faut faire après

Après que vous avez identifié les liens nocifs et que vous avez contacté les webmasters des sites, ensuite désavouer tous ces liens, vous avez de nombreuses options pour améliorer le positionnement de votre site en fonction de certains critères :

  • Votre site a été pénalisé manuellement

Les moteurs de recherche comme Google collaborent avec des techniciens experts en matière d’algorithme. Une fois que ces derniers constatent des anomalies, ils pénalisent directement le site en question. Si votre site a subi une pénalité manuelle, vous devrez immédiatement faire une demande de réexamen afin que les techniciens de Google effectuent les travaux nécessaires et lèvent ou non la pénalité.

  • Votre site a été pénalisé par l’algorithme de Google

Au cas où votre site aurait été pénalisé par l’algorithme de Google, les démarches à suivre sont encore plus compliquées. Il vous faudra attendre la prochaine mise à jour pour déterminer si votre travail a porté ses fruits. Il est cependant conseillé de ne pas rester passif puisque vous avez supprimé des liens. Il vous revient ainsi d’en trouver de nouveaux qui soient de bonne qualité afin d’éviter de descendre dans les SERP et de travailler sur votre contenu.

  • Vous avez réalisé une action préventive

Dans ce cas, vous avez échappé à une pénalité manuelle ou algorithmique. Toutefois, il ne faut pas penser qu’en supprimant de mauvais liens, vous allez remonter d’un coup dans les SERP. À un certain moment, votre position peut baisser, car vous retrouverez votre classement « normale ».

En bref

Afin de repérer la qualité des liens qui pointent vers votre site internet, il existe divers outils :

  • Google webmaster Tool

Cet outil complet constitue une excellente base de travail, même s’il n’est pas souvent mis à jour.

  • Link Diagnosis

Il permet d’utiliser l’API Seomoz afin d’obtenir votre profil de backlink. Vous pouvez classer vos liens par qualité, et ce, gratuitement.

  • Open site explorer

La version payante de cet outil est très complète, mais assez onéreuse. Dans cette optique, il est impossible à utiliser dans sa version gratuite si vous souhaitez visualiser les plus mauvais backlink.

  • Ahref

Cet outil coûte un peu cher par rapport à Open site explorer. Il est assez difficile à utiliser dans sa version gratuite.

Une fois que vous avez récupéré tous les liens, il suffit de les copier/coller dans une feuille Excel. Il s’agit là uniquement des URL.

agenceseo75
agenceseo75
Web marketing et optimisation SEO accessibles à tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *